The Handmaid’s Tale, une série féministe à découvrir !

467823Week-end pluvieux… Il n’ a rien de mieux qu’un marathon série, confortablement allongée dans un canapé. Encore faut-il trouver une série assez captivante et qualitative pour profiter au maximum de ces quelques heures de béatitude. J’aime énormément de séries (Westworld, The Walking Dead, Penny Dreadful, etc.). Récemment, l’une d’entre elles m’a particulièrement touchée et je souhaite vous la faire découvrir.

The Handmaid’s Tale est une série magnifique et horrible à la fois, captivante, profonde, bouleversante et différente. Les adjectifs me manquent pour décrire cette série engagée et passionnée.

the-handmaids-talehandmaidstale2-ed

Le pitch ?

Les Etats-Unis sont tombés. Place à Gilead, un nouveau régime totalitaire ultra-religieux et patriarcal qui prône le retour aux « valeurs traditionnelles ». Les femmes n’y échappent pas. Elles sont dépossédées de tout. Elles n’ont plus le droit de travailler, d’être propriétaires , ni même de lire. Plus rien ne leur appartient, y compris leur corps. Les femmes sont « classées » en trois castes. Les épouses (les plus « privilégiées »), les Marthas, servantes domestiques et les « Handmaids », les ventres du régime, dernières femmes fertiles dont le corps a résisté à la pollution, qui a rendu la majorité des femmes stériles. L’histoire est racontée par Offred (Elisabeth Moss), une servante dans la maison du commandant, contrainte à la servitude sexuelle pour donner un enfant à  la famille qui la détient.

Un petit aperçu…

Pourquoi faut-il regarder The Handmaid’s Tale ?

– Cette série forte est adaptée du roman de Margaret Atwood, « The Handmaid’s Tale » (« La servante écarlate »), sorti en 1985. J’avoue qu’avant de découvrir cette série, je n’avais jamais entendu parler de ce best-seller. Passionnée par l’univers de série, j’ai filé à la bibliothèque pour découvrir La Servante Écarlate. Le récit est fort et riche en émotions, tout comme la série.

– The Handmaid’s Tale est une série plus que jamais d’actualité qui prend aux tripes. Cette dystopie, qui se veut être un scénario de fiction par définition, ressemble selon moi davantage à un futur probable. Les thèmes qui y sont traités font douloureusement écho à la réalité de nombreuses femmes : la mutilation féminine, le viol, l’esclavage, la violence au nom d’une idéologie ou d’une religion.

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant. » Simone de Beauvoir

– Le personnage principal (June, alias Offred) est magistralement interprété par Elisabeth Moss, qui jouait le rôle de Peggy Olson dans Mad Men.

– L’histoire est forte, perturbante parfois, mais elle est contrebalancée par la beauté des images, presque irréelles par moment. L’ambiance et les sentiments des personnages sont traduits par des jeux de lumière, des regards et des gestes. La musique nous fait ressentir l’oppression vécue par les protagonistes. The Handmaid’s Tale est une série qui nous fait ressentir les choses.

The Handmaid’s Tale est définitivement une série à découvrir !

signature



Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *