Démaquillage : ma routine du moment (peau sensible)

demaquillage-routineroutine-demaquillage-2lierac-baume-huile-test

Après avoir passé plusieurs mois sans pouvoir me maquiller à cause d’une drôle d’allergie récurrente à la paupière, je peux à nouveau me faire plaisir et afficher une jolie mine le matin ! C’est fou ce qu’une touche de concealer sur les cernes, une lichette de mascara et une pointe de blush peuvent illuminer un visage !

Bref, nous ne sommes pas là pour parler de make-up aujourd’hui, mais plutôt pour parler de l’étape essentielle du soir : le démaquillage. Je ne saute jamais ce petit rituel, qui en plus de débarrasser ma peau des résidus de fards, la nettoie en profondeur pour lui permettre de se régénérer. Depuis plusieurs semaines, j’ai adopté une routine qui me convient parfaitement. Je me suis dit que ce serait dommage de ne pas vous en faire profiter.

Ma petite routine s’inspire du « double cleansing » (« double nettoyage » en français), pratiqué par les japonaises depuis bien longtemps. En gros, on débarrasse d’abord la peau du maquillage et des impuretés (pollution, poussières, etc.) avec un corps gras (de l’huile), ensuite, on la nettoie avec un produit moussant. Cette technique a réellement amélioré l’état de ma peau : moins de petits boutons, un teint plus frais, moins de tiraillements… Le top !

Je vous détaille tout ça sans tarder :

Step 1 / Huile de coco, pour les yeux

huile-coco-demaquillage

J’ai découvert l’huile de coco suite à mon allergie à la paupière. Malgré l’interdiction du dermato, j’appliquais malgré tout un peu de concealer les jours où je me rendais au boulot (oups). Ne voulant pas utiliser de démaquillant « chimique », j’ai testé l’huile de coco, après en avoir un peu entendu parler sur YouTube.

Naturelle, pas chère et ultra efficace, je trouve que l’huile de coco est parfaite pour démaquiller parfaitement le contour des yeux, le tout avec une grande douceur.

Je prélève un peu d’huile de coco avec mes doigts (propres !). Il en faut vraiment très peu. Je l’applique directement sur le contour des yeux et sur les cils, je masse la zone maquillée avec des mouvements doux et légers. L’huile se charge du démaquillage sans effort et sans agresser la peau, avec une petite odeur gourmande en prime ! Je continue de masser le contour des yeux jusqu’à ce que je ressemble à un panda. Je prends alors un coton réutilisable (« Les Tendandes d’Emma », que l’on peut trouver chez SeBio) humidifié et je retire (délicatement toujours) les résidus. Le coton part ensuite au lavage et mes yeux sont tout propres ! Écologique, économique et pratique, je vous l’avais dit !

Je ne vous conseille cependant pas l’huile de coco pour le reste du visage. Je trouve qu’il est difficile de se débarrasser de la pellicule grasse sur la peau. Pour le visage, je préfère utiliser un démaquillant plus « classique ». Je vous en parle juste en dessous.

Step 2 / Lierac Baume-en-Huile, pour le visage et le cou

lierac-demaquillant-texture

Une fois mes yeux tout propres, je passe au visage. Depuis quelques semaines, je teste le Baume-en-Huile de Liérac. Ma peau sensible et déshydratée aime les textures « doudou ». Une petite noisette de ce baume rose pâle suffit à démaquiller le visage et le cou. Je laisse fondre le baume entre mes mains et je l’applique ensuite en massant le visage de bas en haut, sans oublier le cou. C’est un véritable moment de relaxation. J’émulsionne le produit à plusieurs reprises avec un peu d’eau en continuant de masser et je termine en rinçant abondamment.

Step 3 / Bioderma Sensibio Gel Moussant

bioderma-sensibio-gel-moussant

Après le démaquillage, je passe au nettoyage de ma peau. Bien qu’ayant la peau sensible, j’apprécie de laver mon visage à l’eau. Je choisis donc des formules nettoyantes douces et respectueuses de mon épiderme. Il y a quelques semaines, j’ai terminé mon flacon pompe de Mousse Nettoyante Nuage Céleste de Cattier (un vrai bonheur ! Un véritable nuage de douceur pour la peau). J’avais malgré tout envie de tester quelque chose de nouveau. J’ai donc commencé à utiliser la mousse Sensibio de Bioderma.

Ce gel tout doux est présenté dans un flacon-pompe super pratique. La mousse légère nettoie parfaitement la peau, sans sensation de tiraillement. Il faut dire que la formule est exempte de parfum, savon, paraben, colorant ou sulfate et possède un pH neutre.

Step 4 / Dernière étape, une eau bienfaisante…

la-roche-posay-rosence-eau-rose

Après avoir bien rincé et épongé mon visage avec une serviette, J’aime terminer mon rituel par un spray d’eau thermale (en ce moment, La Roche-Posay) ou un léger « splash » d’eau de rose (Rosence, encore et toujours). Ce petit geste débarrasse ma peau des dépôts de calcaire et, surtout, l’apaise avant une bonne nuit de sommeil. Croyez-moi, cette petite habitude fait toute la différence sur l’éclat de mon teint et sur la diminution des rougeurs !

la-roche-posay-micellaire

Et les jours de flemme…

Il y a des jours comme ça où je n’ai aucune énergie et tout ce dont je rêve, c’est de rejoindre mon oreiller au plus vite. Même ces soirs-là, je ne saute jamais l’étape « démaquillage ».  Dans ce genre de situation (mais aussi les jours ou je suis à peine maquillée), j’adore utiliser l’Eau Micellaire Ultra de La Roche-Posay. Elle a tout pour elle : flacon pompe ultra pratique, format XXL, efficacité et surtout cette petite odeur de propre…

Petit plus, cette eau micellaire est formulée pour les peaux sensibles (sans parfum, formule « anti-tiraillements et anti-rougeurs »). Je rince toujours ma peau avec un spray d’eau thermale et j’éponge mon visage délicatement. Ma peau est prête à recevoir ses soins !

demaquiller-peau-sensible

Et vous, quelles sont vos astuces pour le démaquillage ? Vous avez des produits chouchous à me conseiller ?

signature



Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *